Le projet et le lieu

En Bretagne Sud, un lieu se prête idéalement à accueillir l’un de ces tiers lieux dont on va avoir tant besoin. C’est l’ancien hôtel-restaurant de la gare d’Hennebont, au point de contact entre l’agglomération lorientaise, le littoral et l’arrière-pays rural, identifié comme futur pôle d’échange et secteur de développement urbain d’Hennebont.

Mais qu’entendons-nous donc par « tiers-lieu »?
Un lieu imaginé, aménagé et géré grâce à la mobilisation d’un collectif d’habitants.
Un lieu autonome et sobre, accessible au plus grand nombre, toutes générations confondues, quelles que soient leurs capacités, leur culture et leur histoire.
Un lieu multiforme, modulable et extensible pour répondre à l’évolution des besoins et regroupant dans un premier temps :
• des bureaux partagés et un espace de «co-travail» connectés,
• des logements de transition, temporaires, modulables et accessibles,
• un restaurant incluant les travailleurs handicapés et valorisant les produits locaux,
• un café de quartier offrant de multiples services et activités d’échange et de culture,
• un site de démonstration des capacités de résilience pour s’adapter aux transitions écologique et sociétale.
Le projet de l’hôtel de la Gare participera à une relocalisation d’une partie de l’économie, favorisera la proximité, réduira les déplacements et proposera aux acteurs locaux de se rencontrer dans un lieu de vie commun. Il répond ainsi à la transformation du travail, en proposant d’autres formes d’exercices professionnels, plus libres, plus souples et locaux. Le partage des savoirs prévu dans le cadre du café, l’utilisation de produits issus de producteurs locaux pour le restaurant, l’offre culturelle du projet participeront aussi à multiplier les rencontres et les partenariats locaux.

Hennebont, une ville historique à la convergence des flux
La ville d’Hennebont (16 000 habitants) se situe à un point de conjonction historique de la Bretagne Sud. Comme beaucoup d’autres villes bretonnes, elle se trouve à la tête d’un estuaire et au débouché d’une vallée, celle du Blavet canalisé. Les principales voies routières et ferrées convergent naturellement vers elle. Hennebont est la porte d’entrée vers la ville-port de Lorient, qui s’ouvre vers l’océan, mais se trouve de fait en impasse. Elle relie ainsi l’arrière-pays rural à la façade urbaine et maritime du Pays de Lorient.
C’est donc la convergence des flux qui donne aujourd’hui à Hennebont son attractivité et lui confère un fort potentiel de développement.

Ce potentiel se lit aussi dans la répartition des tiers-lieux aujourd’hui installés en milieu urbain à Vannes, Auray, Quimper et Lorient, ou en arrière-pays. C’est parce qu’Hennebont manque encore à l’appel, qu’un groupe d’habitants s’est mobilisé pour créer ce projet.
L’hôtel de la gare, un chaînon entre les tiers-lieux de l’Ouest Morbihan
Situé à la connexion entre deux tiers-lieux, l’un urbain, La Colloc à Lorient et l’autre rural, l’Effet Papillon à Baud., le projet de l’hôtel de la gare s’est constitué en concertation avec eux pour apporter une offre complémentaire et construire des partenariats.

Le quartier de la Gare, en renouvellement, future centralité et pôle d’échange multimodal
Sur le territoire d’Hennebont, le site de la Gare est exceptionnellement propice à l’installation d’un tiers-lieu. Identifié comme futur quartier urbain et pôle d’échange multimodal dans le schéma de cohérence du Pays de Lorient (SCoT) et le plan local d’urbanisme d’Hennebont (PLU), ce quartier présente un important potentiel de renouvellement urbain. Il met en relation un ensemble de zones d’activités économiques, dont celle du port, avec des secteurs d’habitats variés – individuels, collectifs et sociaux. Il est traversé par des flux importants en direction de Lorient, relié directement à deux voies rapides nationales (75.000 véhicules/jour) ainsi qu’à la voie verte de la vallée du Blavet, et il est équipé d’une gare TER desservie par 26 trains par jour et dont la fréquentation progresse (+ de 100.000 voyageurs/an).

L’hôtel de la Gare, une situation et des dimensions adaptées au projet
Le projet de tiers-lieu s’installera dans l’ancien hôtel restaurant de la Gare, situé au 20, rue de la Gare à HENNEBONT. A ce jour, le foncier et l’immobilier sont maîtrisés et disponibles pour l’installation du projet.
Au coeur du quartier, l’hôtel de la Gare bénéficie d’une situation privilégiée. Face à la gare, sa façade sud ouvre sur la rue et un petit parc arboré. Celui-ci est le point de départ d’une voie verte conduisant au centre-ville et au chemin du halage du Blavet, qui fait partie des vélo-routes et voies vertes de Bretagne.

Vue de l’hôtel de la gare – façade sud – Photo Jean-Pierre FERRAND

A sa localisation idéale au cœur d’un pôle d’échange multimodal, s’ajoute la qualité architecturale du bâtiment, typique des quartiers de gare du 19ème siècle. Son orientation plein sud est intéressante et ses dimensions (350m² répartis sur 4 niveaux) sont à l’échelle du projet. Une cour de 200 m² adjacente au bâtiment offre un potentiel d’agrandissement pour répondre à l’évolution des besoins.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer